Lancé depuis 2009, le programme PROSOL collectif est le fruit de la coopération entre l’ANME et la coopération italienne à travers le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), et a pour objectif la création d’un marché durable des applications solaires thermiques et l’installation de 200 000 m² de capteurs solaires thermiques d’ici 2030 en Tunisie.

Il vise à exploiter le potentiel des technologies du solaire thermique collectif en vue de réduire la facture énergétique des établissements appartenant aux différents secteurs économiques et consommant de la chaleur liée à la production de l’eau chaude et de la vapeur.

Le programme PROSOL collectif fournit une assistance technique pour accompagner le promoteur dans sa démarche d’installation d’équipement solaire thermique collectif correspondant à ses besoins à travers une assistance technique intégrée.

  • Les établissements qui consomment de l’eau chaude sanitaire, de la vapeur ou de la chaleur en générale, tels que les hôtels, les établissements de santé, les piscines couvertes, les industries, les foyers universitaires, les bains maures, les fermes d’élevage etc.
  • Les prescripteurs (les bureaux d’études et les ingénieurs conseils), éligibles conformément au « cahier des charges de l’éligibilité des prescripteurs et des contrôleurs techniques » et figurant sur les listes des bureaux d’études/ingénieur conseil à la disposition de l’ANME. Ils sont chargés d’étudier la faisabilité technique et économique des projets d’installation d’équipements solaires thermiques, de préparer les dossiers de faisabilité et d’appel d’offre et de suivre le chantier. Le cahier des charges et la liste sont disponibles dans la rubrique téléchargements.
  • Les contrôleurs techniques, éligibles conformément au « cahier des charges de l’éligibilité des prescripteurs et des contrôleurs techniques » et figurant sur les listes des bureaux de contrôle. Ils sont chargés de contrôler la faisabilité technique et l’exécution du projet. Le cahier des charges et la liste sont disponibles dans la rubrique téléchargements.
  • Les installateurs, éligibles conformément au « cahier des charges de l’éligibilité des entreprises d’installation » et figurant sur la liste des entreprises d’installation disponible sur le site. Ils sont chargés de fournir les équipements solaires, y compris les capteurs solaire éligibles, selon les normes spécifiée par le « cahier des charges d’éligibilité des produits » et figurant sur la liste des capteurs disponible sur le site. Ils également responsables d’exécuter les projets d’installations solaires collectives composées et forcées. Le cahier des charges et la liste sont disponibles dans la rubrique téléchargements.
  • Les fournisseurs, éligibles conformément au « cahier des charges de l’éligibilité des fournisseurs » et figurant sur la liste des fournisseurs résidentiels disponible sur le site. Ils sont chargés de réaliser les installations solaires collectives de chauffe-eau solaires individuels éligibles et inscrits sur les listes de l’ANME. Le cahier des charges et la liste sont disponibles dans la rubrique téléchargements.

Les  installations solaires thermiques collectives sont classées en deux catégories :

  • Les installations solaires collectives désignées par "Col-CESI" sont formées par la connexion de plusieurs chauffe-eau solaires individuels. Les fournisseurs de chauffe-eau solaires, éligibles par l'ANME, sont les principaux intervenant de cette catégorie selon une procédure mise en place par l'ANME.[ Procédure Coll CESI ].
  • Les installations solaires collectives désignées par "Col-CENT" sont formées par des équipements solaires assemblés à façon avec une boucle forcée. Plusieurs opérateurs, éligibles par l'ANME, interviennent à différents niveaux (conception, contrôle, exécution et maintenance) dans la réalisation de ces installations selon une procédure mise en place par l'ANME.[ Procédure installations Coll_Cent ]

Chiffres Clés :

  • Un Total de 35000 m² de capteurs solaires ont été installés dans le secteur du tertiaire depuis le lancement du projet en 2009, réalisant une économie d’énergie estimée à 52,5 Ktepdurant la durée de vie des installations.
  • installations solairesthermiques collectivesont été réalisées dans des hôtels totalisant une surface de4460 m² de capteurs;

 La carte ci-dessous indique l’emplacement des installations solaires les plus importantes en termes de nombre de capteurs,

 


Figure 2 : Carte des installations solaires thermiques collectives, source : ANME

  • 500 ingénieurs, cadres et techniciens ont été formés sur les aspects de conception, d’installation, d’exploitation et de maintenance des installations solaires thermiques collectives ;

  • 18 Bureaux d’études sont éligibles au programme (voir la liste dans la section téléchargements) ;
  • 10 Entreprises opérant desinstallations forcées;

  • Plus que 50 fournisseurs pour les installations formées de chauffe-eau solaires éligibles;

  • 04 Bureaux de contrôle éligibles;

  • 53 capteurs éligibles;

  • 02 centres de test équipés et en cours d’accréditation (CTMCCV et CRTEn)

Success story

L’hôtel 4* DJERBA Beach est situé dans laville de Midoun à Djerba, au sud-est de la Tunisie. Construit en 1968, l’ensemble du bâtiment et des installations techniques ont été totalement rénovés en 2006. Sa capacité d’hébergement actuelle est de 246 chambres soit 517 lits.

L’installation solaire pour le chauffage de l’eau, planifiée suite à la réalisation d’un audit énergétique de l’hôtel, est composée de 312 m² de capteurs solaires et de 15 m3 de stockage solaire.

Le programme PROSOL Tertiaire de l’ANME a contribué au financement du projet à travers des les incitations fournies viale Fonds de Transition Energétique et les surprimes, respectivement à hauteur de 46 800 DT et de 4 200 DT. Le reste de l’investissement, 154 800 DT, a été financé par l’hôtelier.

Equipée d’un système de suivi à distance, cette installation solaire a généré des gains réels annuels sur la facture du Gaz de Pétrolé Liquéfié (GPL) de 42 267 DT (au cours de l’année 2009) et 40 613 DT (au cours de l’année 2010). Alors que le projet a été initié en 2006, ceci prouve quele temps de retour sur l’investissement du projet n’a pas dépassé les 4 années.

Panneaux solaires thermiques - Hôtel Djerba Beach

Ballons de stockage solaire - Hôtel Djerba Beach
Solaire collectif
  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010