Durée : NOV 2019- Nov 2024

Financement: NAMA Facility

Partenaires d'exécution : ANME - GIZ

La proposition de la NAMA Bâtiment intitulée « Maîtrise de l’énergie dans le secteur du bâtiment en Tunisie » a été développée par l’ANME dans le cadre du projet « Mitigation Momentum » financé par « l’International Climate Initiative » du gouvernement allemand.

La NAMA vise à opérer un véritable changement d’échelle dans le développement des programmes solaires existants : PROSOL pour les chauffe-eau Solaires et PROSOL ELEC pour le PV décentralisé, et à promouvoir le nouveau programme PROMO-ISOL pour l’isolation thermique des bâtiments.

 

La proposition de la NAMA bâtiment a été conçue de manière à contribuer à lever les barrières que connaissent ces programmes. Ces barrières sont principalement liées à l'accès aux capitaux et aux insuffisances des capacités techniques et organisationnelles.

Dans le cadre de la promotion de cette NAMA, une requête de financement a été présentée au fonds « NAMA Facility » en octobre 2016 dans le cadre de son 4ème appel à projets. Cette requête a été retenue parmi 7 projets sur un total de 76 projets internationaux candidats.

Le financement de la NAMA Facility consiste en :

  • Une composante technique pour l’appui des trois programmes ;
  • Une composante financière pour l’appui financier au développement du marché des petits systèmes PV pour les ménages à faible revenu, dans le cadre d’un mécanisme financier similaire à celui de PROSOL ELEC actuellement en vigueur;

La NAMA Facility a donné une validation conditionnelle pour l’octroi de 15,1 millions d’euros sous forme de don sur la période fin 2020 - 2024, dont près de 10M€ pour la composante d’appui financier et le reste pour la composante technique et les frais de gestion.

Ce programme, qui est mis en œuvre par l’ANME et la GIZ, est actuellement en processus de mise en place et doit entrer en phase opérationnelle dès la fin de 2020.

Politiques d’atténuation dans le secteur de l’énergie
  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010