Le premier round d’appels à projets éolien, lancé en mai 2017 dans le cadre du régime des autorisations, a visé la mise en place des centrales d’une capacité de 70 MW. Les propositions parvenues pour les projets d’énergie éolienne n’ont pas été retenues du fait qu’elles étaient toutes conditionnées par la révision du contrat de vente de l’énergie électrique (PPA).

En date du 30 mai 2018, le ministère a relancé le premier round d’appel à projets relatif à l’énergie éolienne tout en augmentant la capacité globale à installer dans son cadre à 130 MW (4 projets de 30 MW et 2 projets de 5 MW) et en procédant à la révision du contrat type PPA (arrêté du 30 août 2018).

Les résultats de round ont abouti à retenir 4 projets, d’une capacité unitaire de 30 MW et dont l’implantation est prévue sur des sites situés dans les régions de Mornag (Gouvernorat de Ben Arous), Jebel Sidi Bchir, Jebel Kchbata et Batiha (Gouvernorat de Bizerte). Le montant d’investissement global de ces projets d’élève à environ 400 Millions DT et les prix de vente proposés varient entre 111 millimes et 136 millimes/kWh.

Eolien
  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction de l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010