Le programme ACTE a été lancé le 27 mai 2015 dans le cadre d’un partenariat entre l'ANME, la Caisse des Prêts et de Soutien des Collectivités Locales (CPSCL) et la Direction Générale des Collectivités Publiques et Locales (DGCPL). Il vise à renforcer la capacité des municipalités tunisiennes à contribuer à leurs niveaux à la transition énergétique nationale, par l'exploitation des gisements d'efficacité énergétique et le recours aux énergies renouvelables.

Le programme couvre les 6 axes suivants:

Par le choix de ces six domaines d’intervention, l’ANME a décidé de s’aligner au cadre méthodologique de l’European Energy Award (eea®) qui servira de base à la création, en Tunisie, d’un système de gestion et de certification énergétique communale  et ce dans le cadre du « Projet d’appui au plan national de transition énergétique des communes en Tunisie, introduction du label ACTE/MEA » financé par le Secrétariat d'Etat à l'économie SECO (Coopération suisse).

Le label eea® est une méthodologie d’origine Suisse actuellement utilisée par plus de 1300 communes dans 9 pays européens et 3 pays pilotes (Roumanie, Ukraine et Maroc). L’eea® est un système de gestion-qualité en matière de développement énergétique communal durable, servant de base à l’analyse, à la planification, au suivi/monitoring et à l’évaluation de politiques énergétiques communales.

Ce projet comprend quatre composantes principales :

 

Bâtiment
  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction de l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010