La Tunisie s’est engagée à la fin de l’année 2013 dans un débat national pour mettre en place une stratégie de transition énergétique jusqu’à 2030.

Cet élan intervient dans un contexte énergétique marqué par l’aggravation du déficit énergétique structurel, la fluctuation du marché pétrolier et l’augmentation vertigineuse de la subvention de l’état dans le domaine de l’énergie.

Ce débat a mobilisé toutes les parties prenantes, y compris les ministères, les autorités locales, la société civile et les partenaires internationaux en vue de trouver des solutions concrètes et équitables à ces défis.

Dans ce contexte, l’ANME s’est engagée à atteindre les trois objectifs de transition énergétique suivants :

 

  Augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique à 30% à l'horizon de 2030
  Réduire la demande énergétique primaire de 30% en 2030 par rapport au niveau de 2010
  Réduire l'intensité carbone de 41% en 2030 par rapport au niveau de 2010

En vue de réaliser ces objectifs, l’ANME œuvre principalement à : 

  • Gérer les actions d’audit énergétique obligatoire et périodique dans les secteurs de l’industrie, du transport et des services et instruire les projets consommateurs d’énergie assujettis à la consultation préalable obligatoire;

  • Proposer les incitations, les encouragements et les procédures susceptibles d’optimiser la consommation de l’énergie;

  • Certifier les équipements, matériels et produits qui favorisent une  consommation rationnelle de l’énergie ou relatifs aux énergies renouvelables. Cette certification procure des avantages  conformément à la législation et la réglementation en vigueur;

  • Encourager l’exploitation des techniques et des technologies optimisant la consommation de l’énergie;

  • Développer les projets pilotes dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et assurer le  suivre de la mise en œuvre;

  • Assurer des formations dans le domaine de la maîtrise de l’énergie en collaboration avec nos partenaires nationaux et internationaux;

  • Planifier et mettre en place les programmes nationaux de sensibilisation et d’éducation dans le domaine de la maîtrise de l’énergie;

  • Participer aux programmes de recherche scientifique dans le domaine de la maîtrise de l’énergie;

  • Étudier, programmer et évaluer les projets de maîtrise de l’énergie et effectuer des études liées au domaine d’activité de l’ANME, notamment sur l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation de l’énergie;

  • Élaborer un inventaire des émissions de gaz à effet de serre dues à la consommation de l’énergie et analyser les indicateurs de maîtrise de l’énergie;

  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010