Signature d'un protocole de prévention contre la propagation du Covid-19 par les systèmes de climatisation

30.06.2020
Add this: 

Le Ministre de l'Energie, des Mines et de la Transition Energétique, Mongi Marzouk et le Ministre de la Santé Abdelatif Mekki ont tous deux signé le 29 juin un protocole portant sur les procédures préventives en vue de réduire le risque de propagation du Covid-19 par les systèmes de climatisation.

 

Ce protocole vient en marge du pic d'utilisation de la climatisation durant l'été dans les ménages et les espaces publics. Les recommandations impliquent aussi bien des directives pour éviter la propagation du virus via les systèmes de refroidissement que la rationalisation de l'utilisation de l'énergie.

 

Le document est une initiative de la Direction de l’Hygiène du Milieu et de la Protection de l’Environnement et l'Agence Nationale de Maîtrise de l'Energie (ANME). La commission ayant élaboré le protocole implique également des représentants du ministère de la Défense Nationale, de l'Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes (ONMNE) et de l'Agence Nationale de Contrôle Sanitaire et Environnemental des Produits (ANCSEP).

 

Le protocole se base sur des études démontrant une forte corrélation entre la circulation de l'air dans les bâtiments, notamment à travers l'aération et la climatisation, et la transmission de certaines maladies contagieuses. Les études traitant de ce sujet stipulent qu'une meilleure aération des bâtiments contribue à baisser le risque de troubles respiratoires. D'un autre côté, une climatisation à forte intensité couplée à un manque d'aération adéquate augmentent le risque de propagation des maladies respiratoires.

Les recommandations du guide des procédures concernent six (6) endroits; à savoir les habitations individuelles et collectives, les restaurents et salons de thé, les espaces ouverts au publique ne disposant pas d'un système de climatisation centrale, les bâtiments équipés de climatisation centrale et les voitures. D'autres recommandations concernent les systèmes d'aération et de climatisation.

  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010

Bénéficiez d’une formation qualifiante en photovoltaïque

Trouver un centre de formation

nos partenaires